• 01 64 39 15 15

L’État a annoncé la poursuite du Crédit d’Impôt Transition Energétique pour 2016

Le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé la poursuite pour 2016 du Crédit d’Impôt Transition Energétique.

En effet, il souhaite « faire de la France la nation de l’excellence environnementale », pour cela, «  il est nécessaire d’accélérer et d’amplifier les travaux de rénovation énergétique » et affiche la volonté d’accompagner « les ménages à investir dans la rénovation thermique de leur habitat, pour améliorer leur confort et réduire leur facture énergétique ».

Le CITE sera prolongé « au bénéfice des dépenses réalisées en 2016 dans les conditions qui seront déterminées par la loi de finances pour 2016 ».

Plus largement, le projet de loi sur la transition énergétique fixe comme objectif de rénover énergétiquement 500 000 logements par an à compter de 2017, dont au moins la moitié est occupée par des ménages modestes.

Pour rappel, afin de bénéficier du crédit d’impôt, les propriétaires de logement principal doivent, depuis le 1er janvier 2015, faire appel à un professionnel « Reconnu garant de l’environnement » (RGE).

Enfin, plus largement, le Premier Ministre a indiqué augmenter le budget de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) de 70 millions d’euros dès cette année 2015, pour «  donner les moyens de financer un plus grand nombre de dossiers de rénovation énergétique » et poursuivre l’accompagnement des ménages dans la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements et envisage de développer l’écoPTZ, après l’avoir relancé.