• 01 64 39 15 15

Cheminées et poêle-à-bois : la source d’énergie la moins coûteuse en 2014

Le département Bioressources de l’ADEME a réalisé une enquête sur les prix des combustibles bois pour la période 2013-2014. Il s’avère que le chauffage au bois reste très intéressant économiquement. Cheminées et poêles à bois ont un bel avenir.

Chauffage d'appoint

« Le chauffage d’appoint au bois est la source d’énergie la moins coûteuse pour les ménages français quelle que soit la forme d’utilisation considérée (bûches, granulés, bûchettes….) », souligne l’ADEME dans son étude sur les prix des combustibles bois. Cela est appuyé par l’augmentation constante du prix du gaz naturel et des autres types d’énergies depuis 2007. Ainsi l’usage du bois devient très compétitif même si l’évolution des prix des combustibles bois pour la saison 2013-2014 est à la hausse. Pour cela, le tableau matérialisant l’enquête réalisée par CODA Stratégies pour l’ADEME fait état pour l’année 2014 d’un coût de 18,6 €TTC/kWh PCI (unité d’apport énergétique) pour un chauffage électrique, 13 €TTC/kWh pour un chauffage au gaz de ville, contre 4,20 €TTC/kWh pour un chauffage avec des bûches de 25 cm voire 3,3 €TTC/kWh pour des bûches d’un mètre.

Chauffage principal

« Dans le cadre d’un usage pour le chauffage principal des logements, la compétitivité des solutions bois est également avérée » poursuit l’ADEME avec une compétitivité intéressante du granulé en vrac (et même aujourd’hui du granulé en sac) par rapport au gaz naturel (écart de plus de 15%). Elle l’est encore plus si l’on fait une comparaison avec l’électricité.
A noter une compétitivité du bois bûche forte. « Pour ce combustible, les contraintes d’utilisation, dans le cadre du chauffage principal, doivent être prises en compte pour relativiser l’écart constaté ».

En conclusion, il existe une dynamique du chauffage bois, mais à relativiser en fonction des régions, où les coûts peuvent légèrement varier en fonction de la ressource naturelle et du prix de livraison au domicile (indexé sur le prix des transports).

Crédit photo : CODA Stratégies pour l’ADEME